Mon stage en Guyane 🇬🇫

experience, student, Voyage

25994798_701165320089870_2341444900085649282_n_Fotor

25594119_701169736756095_199134747738303381_n_Fotor

Me voilà de retour après plus d’un mois passé dans un territoire, un pays mais aussi une région si riche en ethnies, cultures, nature, histoire…

La Guyane m’a vu vivre chez elle le temps de plusieurs semaines dans le cadre de ma scolarité, car je devais effectuer un stage obligatoire afin de valider ma formation.

Pourquoi la Guyane ?

J’ai choisi la Guyane car depuis le temps que je répétais « J’ai trop envie d’aller en Guyane ». En effet, depuis le collège (il me semble) je rêvais de visiter ce territoire français si lointain. En fait, elle m’attirait surtout par sa diversité ethnique. Puis le fait que les guyanais parlent un créole différent du mien (créole guadeloupéen), cela m’intriguait aussi.

J’avais envie de connaitre son histoire, de partir à la rencontre de sa population et de ses richesses.

Maintenant que vous me connaissez, vous savez déjà que j’adore la diversité. J’adore la diversité ethnique, la diversité culturelle et la Guyane est pour moi ce qu’on appelle l’une des nations ou nous pouvons parler clairement d’un melting-pot.

En effet, ce sont plus de 25 groupes ethniques qui cohabitent ensemble sur le territoire. C’est à base d’africains, d’européens, d’asiatiques, d’indiens, d’amérindiens et de caribéens.

26000931_701177180088684_8998778440507449827_n

Comment est-ce que j’ai procédé ?

Lorsque j’avais les cartes en mains pour effectuer une demande de stage ailleurs, j’ai directement contacté les institutions qui étaient capables de m’accueillir.

Ensuite tout est allé très vite car j’ai été directement prise puis en même temps ils étaient (les membres de la direction) assez étonner qu’une métropolitaine puisse vouloir effectuer un stage mais également un séjour sur leur territoire…

J’ai eu droit à un « mais vous avez une attache particulière pour la Guyane pour vouloir y venir ? ». Ce n’était pas méchant mais je décidais en fait de venir dans la région qui est qualifiée de département le plus dangereux de France mais je décidais aussi d’y venir, quelques mois après les nombreuses grèves, qui avaient secouées la région…

Je ne me suis pas découragé et j’ai tout de même continuer sur ma lancée.

panorama-femme-enfant-dialyse_BD

Au niveau du logement, j’ai tout simplement exploré les nombreuses plateformes du logement à l’étranger (Airbnb, Homestay, Le Bon Coin…). Au final j’ai trouvé un studio très moderne en plein centre-ville de Cayenne sur le site Cyphoma.fr (L’équivalent du Bon Coin en Guyane)

J’étais donc à proximité de tout : commerces, place des palmistes, musées, port, église…

Je ne vous cache pas que j’avais également un peu peur car c’était la première fois que je voyageais toute seule de toute ma vie ! J’ai toujours pris l’avion avec mes parents donc prendre l’avion toute seule, fut une autre étape de ma vie lol.

Ensuite forcément les peurs de mes parents ont engendré ma peur à moi-même. En effet ils n’arrêtaient pas de me dire à quel point la Guyane est « dangereuse », il y a trop de violence et j’en passe.

Et à l’approche du départ, toutes ces phrases de ma famille et de mes amies ne cessaient de tourner dans mon esprit.

Au final je suis parti la boule au ventre, ne sachant pas à quoi je m’attendais.

Je me disais que je partais dans un endroit où je n’ai pas de famille et pas d’amis. Ensuite, je n’y ai jamais mis les pieds et en plus de ça, je suis une femme. Non sans estimer ma féminité et toutes mes sœurs mais forcément j’étais une « proie » facile.

J’ai envie de dire que j’ai trouvé le harcèlement de rue plus prononcé qu’à Paris. Si j’ai déjà été victime d’harcèlement de rue à Paris, Cela m’arrive très rarement.

A Cayenne, me faire siffler, être regardé d’une certaine façon ou être accosté d’une certaine façon parce que je suis une femme, cela faisait partie de mon quotidien. Je ne suis jamais sorti toute seule le soir par choix. Mais j’ai envie de dire que je remercie la vie et le seigneur de m’avoir donné une bouche pour répondre bien gentiment à toutes ces personnes qui décident de réduire le statut de la femme. Ne sortant qu’en journée toute seule, je prenais mon courage à deux mains pour faire mes courses, mes visites touristiques toute seule. Et si un homme avait le malheur de m’accoster d’une manière très désagréable, je lui le faisait bien savoir. Après tout, je ne suis dans aucune obligation de devoir dire/répondre à un bonjour, de m’habiller selon les critères et répondre tout simplement aux avances d’un homme.

Et puis apparemment dès mon arrivée, bien que je sois noire comme toute cette communauté noire de Guyane, cela se voyait que je n’étais pas des leurs, ni de là-bas…

Mon avis sur la Guyane ?

Je n’ai pas été déçu de la Guyane. Je suis allée jusqu’au bout de mes aspirations. Ce voyage je l’ai espéré et je l’ai réalisé. J’ai beaucoup aimé tous ces espaces verts, cette population si métissée dans les rues, sa cuisine locale, ses architectures très coloniales et colorées…

J’ai par contre regretté le manque d’infrastructures (hôpitaux, transport) qui ne touchent pas seulement la Guyane. Un si beau territoire mérite d’être amélioré pour sa terre et sa population.

Je prenais le bus tous les jours pour me rendre sur mon lieu de stage. C’était un choix de vouloir m’intégrer et de me fondre dans la population locale et dans la vie quotidienne des guyanais. Ayant pris les bus tous les jours, je reconnais que les systèmes de bus ne sont pas assez régulés.

Ils ne respectent pas souvent les heures et puis il y a des heures ou ils devraient plus passer mais ils ne passent pas…

J’ai subi une grève la deuxième semaine et je vous cache que la déception pouvait se lire sur mon visage mais je ne me suis pas découragée.

Ma conclusion sur ce voyage ?

Cela a été une grande expérience de vivre toute seule durant plus d’un mois ! Pour la première fois, je quittais famille et amis pour vivre à l’autre bout du monde. J’ai appris beaucoup sur moi-même, sur les gens et sur la vie tout simplement.

J’ai pris conscience de la chance que j’avais en tant que femme de vivre dans un pays/région développé. Je vis toujours chez mes parents, ils sont toujours en vie, j’ai des frères et sœurs, j’ai des amis, je peux me goinfrer de nourriture à longueur de journée, je peux voyager, je peux sortir comme je veux, je peux m’habiller, je peux me coiffer comme je veux… Et beaucoup pleins de choses encore.

Car des femmes en situation de détresse et maltraitées, j’en ai vu malheureusement. Des idées qui ont émergées dans mon esprit, j’en ai eu.

Reste ce que l’avenir me réserve.

Je vous donne rendez-vous dans un prochain post pour vous raconter mes activités la-bas.

Publicités

Pop My Nails & Noire Velvet Evenement

évènement, look

Alors aux dernières nouvelles ma rentrée s’est très bien passé, j’ai fêté mes 22 ans et j’ai dû m’occuper de la maison pendant un mois car mes parents avaient décidé de m’abandonner le temps d’un grand repos mérité !

Le dernier évènement auquel j’ai assisté, fut la boutique éphémère ou deux marques se sont associées le temps d’une journée, Noire Velvet ainsi que Pop My Nails. Connaissant personnellement les deux créatrices de ces marques et en particulier Gwena de Pop My Nails, j’ai tenu à participer à cette journée.

Cela s’est passé dans le 2nd arrondissement de Paris ou j’ai pu assister au défilé de la deuxième collection de la créatrice de Noire Velvet et à la présentation des produits de Pop My Nails.

Pop My Nails est un concept de box réunissant des vernis à recevoir tous les deux mois mais aussi de nombreux accessoires afin d’embellir vos ongles.

Noire Velvet elle, est une marque de vêtement qui mixe le wax et le tissu.

Le tout dans une bonne ambiance, avec de jolies créations mais aussi de la bonne nourriture !

Tout d’abord, ce jour-là je portais :

IMG_0510

IMG_0511

IMG_0513_Fotor

IMG_0515

Robe : Zara

Shoes : Classic Reebok Blanches

Sac Traditionnel acheté par ma mère au marché au TOGO 🇹🇬

IMG_0463_Fotor

IMG_0471_Fotor

IMG_0472_Fotor

IMG_0476_Fotor

IMG_0477_FotorIMG_0491_FotorIMG_0494_Fotor

IMG_0498_Fotor

La créatrice de Noire Velvet et ses modèles

J’étais plutôt satisfaite de cet événement, cela m’a permit de faire la rencontre de nouvelles personnes qui ont toutes chacune quelque chose à partager.

Je vous conseille d’aller faire un tour dans l’univers respectives de ces deux créatrices, vous ne serez pas déçu 😘

Pop my nails

Noire Velvet

 

 

Meeting with naïra queen n°12

Interview

22309008_672556946284041_1919390950969002746_n_Fotor

« Voyager est un triple souvenir : l’attente, l’éblouissement et le souvenir. »

Je dis souvent que voyager est un bon moyen de se vider l’esprit mais aussi d’apprendre à mieux se connaitre. J’incite souvent mon entourage donc mes amis et ma famille à voyager afin de vivre des expériences plus que uniques.

Aimant moi-même voyager, j’aime partager cette passion et mes bons plans à l’étranger.

Mais lorsque nous sommes jeunes/étudiants, je trouve que c’est la période dont il faut profiter pour un tour du monde. A travers divers cursus scolaires, nous avons la possibilité d’effectuer des semestres ou des stages à l’étranger et c’est ce que Awa une amie à moi, à effectué il y a quelques semaines.

Durant près de trois mois, elle à osé partir vivre seule à l’autre bout du monde, loin de sa famille et de ses amis. Si au début, nous pouvons avoir un mélange de peur, d’excitation et d’appréhension. À  la fin de son voyage, elle en est ressorti plutôt grandie et fière de cette riche expérience.

PERSONAL LIFE


Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Awa, j’ai 22 ans et je suis actuellement étudiante

Ou es-tu né, ou as-tu grandi et ou vis-tu ?

Je suis née et j’ai été élevée en région parisienne où je réside actuellement.


STUDIES/WORK

« Le mieux s’il l’on veut séjourner au Canada c’est de prendre une colocation ou de passer par des sites telles que Homestay ou Airbnb. Pour les colocations je conseille le site kijiji. »

Il y a encore quelques semaines, tu étais au Canada afin d’effectuer un stage  Peux-tu nous en dire plus ?

En effet, afin de valider ma première année de master j’ai dû effectuer un stage. J’ai décidé de l’effectuer à l’étranger plus précisément au Canada dans la ville de Toronto en tant que Community Manager

22164004_10211934201765237_1070119465_o

Festivités pour les 150 ans du Canada à la mairie de Toronto

Pourquoi avoir choisi le Canada ?

J’ai choisi le Canada car c’est un pays qui m’a toujours attiré culturellement parlant. Puis, en me rendant au Canada du côté anglophone je voulais renforcer ma maîtrise de l’anglais

Flag_of_Canada_(Pantone).svg

 

Quelle était t’as journée type lors de ce stage ? Puis en quoi consistait tes taches au sein de cette entreprise ?

Je commençais le travail à 9h et terminais à 17h environ. La journée je réalisais la plupart du temps l’ajout d’événements à venir au calendrier du site web de l’entreprise. Puis j’établissais un résumé des tâches que j’avais à réaliser après avoir vérifié mes mails.

22281675_672556936284042_1617695678667176155_n_Fotor

Défilé professionnel (Appareil Textiles Sourcing Canada) et d’étudiants canadiens auquel Awa était en charge du bon déroulement : ordre de passage, habillement des mannequins, musique du défilé…

Après avoir passé près de trois mois là-bas, quels sont les lieux à visiter ou les activités à effectuer selon toi ?

Selon moi, dans la ville de Toronto. Les lieux qu’il faut absolument visité sont : Toronto Island pour ainsi avoir une vue de la magnifique skyline de la ville, les chutes du Niagara et enfin le lac Algonquin.

22217734_10211934198365152_889398833_o

La skyline de Toronto prit depuis Toronto Island

22185035_10211934199045169_1256849018_n_Fotor

Les chutes du Niagara

Au niveau du logement, pouvons-nous savoir comment as-tu procédé ? Si tu as aussi des bons plans à donner concernant le logement à l’étranger pour les étudiants internationaux, n’hésites pas à les partager avec nous. Car rappelons que le logement à l’étranger  est une étape très importante pour les stagiaire internationaux. 

Concernant le logement je suis passée par le site Homestay afin de réserver une chambre chez l’habitant et près de mon lieu de travail ainsi que du centre-ville.

Le mieux s’il l’on veut séjourner au Canada c’est de prendre une colocation ou de passer par des sites telles que Homestay ou Airbnb. Pour les colocations je conseille le site kijiji.


CULTURE/HERITAGE

« Chez moi nous avons beaucoup de sculptures et de tableaux ethniques, des poupées créoles.

J’ai constamment au poignet un bracelet en argent en provenance du Mali avec mon prénom inscrit. »

À part ce fabuleux voyage qui te restera en mémoire, où as-tu déjà voyagé et quelle est t’as destination favorite ?

J’ai visité Londres, Amsterdam, Barcelone, Majorque, l’île de la Martinique, Montréal et enfin New York.

Ma destination favorite fut Toronto pour sa diversité culturelle et ses nombreux paysages ainsi que ses habitants accueillants.

22281611_672557009617368_555773233979735690_n

Awa en Espagne

22228447_672556969617372_5898295695675943362_n_Fotor

22228657_672556962950706_5623472427860270270_n

Awa à New-York

Peux-tu nous dire de quelle origine es-tu ?

Je suis originaire du Mali et de la Martinique

carte-mali-xcarte-martinique

Parles-tu alors les langues respectives de ton père et de t’as mère ?

Non je ne les parle pas.

Quelles sont tes relations tes racines ?

Je suis très attachée à mes deux cultures.

Sinon, combien de langue parles-tu ?

Je parle couramment anglais, j’ai un niveau intermédiaire en espagnol et j’ai des notions d’italien et de chinois.

Possèdes-tu un ou plusieurs objets qui représentent tes origines chez toi ou sur toi au quotidien ?

Chez moi nous avons beaucoup de sculptures et de tableaux ethniques, des poupées créoles.

J’ai constamment au poignet un bracelet en argent en provenance du Mali avec mon prénom inscrit.

Village Artisanal, souvenir market.

22279444_672557019617367_2428290852361477241_n_Fotor

 


FOOD

Avec le métissage que tu as, j’imagine que ton plat favori doit être en lien avec ce riche héritage ?

Je n’ai pas un seul plat favori mais deux : le Colombo de crabe et Fakoye.

5825589073_26302cd47e

Le Colombo de Crabe

16228539_252708518503928_2755012016174268416_n

Fakoye


BEAUTY/FASHION

Quelle est t’as routine cheveu ?

Je me lave les cheveux toutes les 1 semaine et demi avec un co-wash, suivi d’un masque et je finis par appliquer un beurre capillaire que j’ai acheté au Canada enrichie en huile d’argan.

Quel est ton secret beauté ?

Le gel d’aloe-vera

Comment définirais-tu ton style vestimentaire ?

Chic et éclectique

Quelle est t’as marque fétiche ?

Zara


LITERATURE

Quel est le dernier livre que tu as lu ?

Farenheit 451


HOBBIES

As-tu une passion ?

La mode et la beauté

Quelles sont tes influences musicales ?

R&B, Soul, Raggaeton,…


INSPIRATION

Quelle est la femme qui t’inspire le plus?

Ma mère

mother and daughter laughing

Carriériste dans l’âme, ou te vois-tu dans 10 ans?

A l’étranger obligatoirement, peut-être au Canada.

 

 

 

 

OOTD 3 : Back to School 🗂📒🖊

lifestyle

IMG_0440_Fotor

L’heure de la rentrée sonnera pour moi, d’ici quelques jours. J’espère que vous avez toutes passé de très bonnes vacances et que vous soyez revenues avec de nouveaux objectifs.

J’espère aussi que la rentrée se soit bien passé pour celles qui ont déjà repris et puis encore quelques jours de vacances pour les autres.

C’est dur de se dire que le quotidien reprend mais en même temps, il le faut bien ! Alors pour reprendre de bonne humeur, j’ai pensé à vous faire un petit tuto sur quelques tenues à porter en cours ou au travail.

Pour cela, j’ai tout simplement opté pour des accessoires basiques et simples. Car personnellement moi déjà je ne suis pas du matin et donc je n’ai pas le temps de réfléchir le matin ! Toutes les fois où j’ai essayé de faire fonctionner mon originalité à des heures matinales, cela n’a pas marché et n’a que fait de me mettre en retard.

Puis inutile de vous dire à quel point je déteste programmer des habits la veille. Enfin bref, visualisons un peu ce que cela donne.

IMG_0429_Fotor

👟TENUE N°1 :

Tee-shirt blanc  Zara

Slim noir Bershka

Baskets blanches compensées H&M (achetés récemment à 24,99)

Veste en jean Boyfriend Bershka

IMG_0015_Fotor

 

👟TENUE N°2 :

Tee-shirt blanc Zara

Slim noir Bershka

Baskets blanches compensées H&M (achetés récemment à 24,99)

Veste en cuir Bershka

IMG_0436_Fotor

 

👟TENUE N°3 :

Tee-shirt blanc Zara

Slim noir Bershka

Baskets blanches compensées H&M (achetés récemment à 24,99)

Veste caramel New Look (ancienne collection d’environ 2 ans)

 

———————————————————————————————————

J’ai également mixé la première tenue avec des bottines de chez New Look mon nouveau sac Lacoste 

 

IMG_0447_Fotor

 

IMG_0420_Fotor
IMG_0358_FotorIMG_0353_FotorIMG_0363_FotorIMG_0356_FotorIMG_0357_FotorIMG_0382_Fotor

 

Croptop Rose : Bershka
Longue chemise en jean noire : Primark de Stratford (Londres, Uk)
Jean : Zara
Chaussures : Stan Smith 
Sac : Primark de Stratford (Londres, Uk) 

 

À la dernière minute, j’ai eu l’idée de mixer la tenue en changeant mes baskets par mes nouvelles sandales à talons de chez New look.

IMG_0383_FotorIMG_0394_FotorIMG_0390_FotorIMG_0401_FotorIMG_0409_Fotor

Sandales à talons : New Look (Stratford à Londres) 

 

 

lifestyle